Le Père Noël est une ordure (recyclable) !

684
Le Père Noël est une ordure (recyclable)!
Le Père Noël est une ordure (recyclable)!

Un conte de Noël, drôle et mobile, de Lucien Beckers

Vous l’avez vu passer, avec son traîneau et ses dix rennes ? 

Lui, il se fiche bien que son attelage produise du CO2 via les flatulences de ses bestioles ! Même s’il roule dans la Zone à Faibles Emissions (ZFE ou LEZ en anglais), il ne doit pas se soucier des amendes, puisque, comme les vélos à Bruxelles, il ne possède pas d’immatriculation. Heureusement, parce que son traîneau est un Euro 4, et s’il était repéré par les centaines de caméras-espions, dès janvier 2022, il serait banni dans la capitale de l’Europe. Un peu lourd tout cela, pour un vieil homme comme lui !

Son autre souci, c’est le stationnement. Ben oui, il faut bien qu’il s’arrête de temps à autres pour livrer ses cadeaux ! Rue de la Loi, par exemple, même si on n’y trouve très peu d’enfants sages, il est impossible de stopper le traîneau autrement qu’en double file, à cause de la haie ininterrompue de blocs de bétons, placés-là sans aucun permis, pour protéger une piste cyclable déserte, qui l’empêche d’atteindre la bordure du trottoir. Il n’aime pourtant pas gêner les autres usagers, et cela le stresse…

L’homme à la barbe blanche se rappelle alors avoir lu dans le plan « Good Move », que pour améliorer la mobilité à Bruxelles, une Elke (ou Elfe féminine) avait eu dans l’idée de supprimer 65.000 places en voirie. Il n’a pas vraiment compris la démarche, mais la presse subventionnée affirme que c’est bon pour la planète, donc il essaye de s’en persuader…

Il a aussi entendu sur les ondes de la Radio Télévision « Bobards et Fantaisie » (RTBF), que les « polis petits chiens » (autrement appelés, les élus), avaient projeté de bientôt taxer les véhicules en fonction de leur poids. Ah, oui ! Mais alors comment va-t-il pouvoir charger son chariot, sans devoir en même temps s’acquitter de taxes monstrueuses ? Il faudrait alors penser sérieusement à passer à l’électrique, si cette mesure devait être appliquée ! Et cela sans dépasser les bornes (absentes) et tomber en panne de jus (éolien)… Mais au fait, un SUV/dix rennes (SUV/DR) ne pèse-t-il pas moins qu’un électrique-dix watts (e-DW) et ses grosses batteries ? Si, sans aucun doute… « Donc inutile de changer de mode de propulsion, si c’est pour payer plus », se dit-il avec pertinence ! 

Il commence sérieusement à avoir la migraine le PN (Père Noël), face à toutes ces inepties…

Ceci dit, flashé à tous les coins de rue,  il est content que sa popularité reste intacte! Le malheureux ne réalise pas que ce ne sont pas les éclairs de la gloire qui l’aveuglent, mais bien ceux des radars – autrement dit  Ra(pporte) Da(ns) la R(ue) –  qui n’autorisent pas ses quadrupèdes à dépasser le 30 km/h en ville. A cette allure, pas de trot, même le plus petit ! Il peut seulement les faire avancer au pas, sauf bien sûr à récolter de nombreuses photos pour son album-souvenir.

Mais son moral en prend encore un coup lorsqu’il se retrouve coincé derrière un « backfiets » dans une rue cyclable, nouvelle trouvaille géniale qui fleurit partout. Jamais plus il ne sera capable de livrer tous les enfants avant Noël, à cette allure d’es-cargo(t) !

Décidément, notre homme ne se sent plus le bienvenu dans ce qui était jadis « Bruxelles, ma belle », reconnue comme telle, partout où il passait dans le Monde. 

« Il va falloir me recycler, foi de Papa Noël ! Car ici, je suis désormais considéré comme une ordure… ».

Joyeux Noël en absurdie !

Lucien Beckers, Président de l’asbl Mauto Défense