La dénisphère

826

Comment faire passer les idées les plus aberrantes sans recueillir le consentement démocratique de la population par référendum par exemple ? C’est très simple pour nos séides. Il suffit de nier.

Entretenir l’illusion

L’ensauvagement de la société n’existe pas. C’est l’exacerbation d’un sentiment d’insécurité alimenté par la fachosphère. Il n’y a aucune preuve de la montée de la violence.

L’islamisation de la société n’existe pas. C’est une lubie alimentée par le christianisme intégriste, avec le judaïsme rétrograde agissant en sous-main.

Le grand remplacement n’existe pas. L’immigration est stable sur les 40 dernières années. Il n’y aucune augmentation des proportions allochtones au sein de la démographie. D’ailleurs, c’est un complot néo-nazi pour alimenter la thématique radicale de la destruction de l’Europe.

Le sexe est une construction sociale. Il est l’instrument de l’oppression exercée par le patriarcat. La théorie du genre est scientifiquement prouvée.

La “cancel culture” n’existe pas. C’est une invention de l’extrême-droite pour avancer ses idées nauséabondes. La liberté d’expression reste néanmoins intacte.

Le vocable évolue

Mais on joue également sur la sémantique et le vocable évolue de manière orwellienne.

Les meurtres sauvages deviennent des incivilités.

Les assassins et autres agresseurs deviennent des jeunes.

Les violences faites aux femmes sont le fait de Jean-Pierre et Stanislas.

Qui vous dit que je suis un homme au fait ?

Nier, psychiatriser et condamner

La machine médiatique fonctionne à plein rendement pour nous débiter des sornettes plus énormes les unes que les autres.

Il s’agit toujours de nier la structure ontologique de la réalité pour mieux réécrire le présent (quand ce n’est pas le passé). 

Il s’agit de railler et psychiatriser tout individu aux propos non conformes à la doxa ambiante.

Il s’agit de procès unilatéraux où nos “journalistes” s’érigent en procureurs pour débiter l’acte accusatoire en guise de jugement péremptoire.

La valse à trois temps

La valse est simple et se danse en trois temps :

  • Nier
  • Psychiatriser
  • Condamner

Cette technique du “NPC” est le modus operandi de ce qu’on appelle aujourd’hui la dénisphère. C’est une arme de propagande redoutable qui vous envoie dans les cordes de la fachosphère. La dénisphère est le bras armé de l’agenda multiculturaliste et anti-occidental promu par les forces globalistes.

Jules Alove