HYPATHIA: un symposium consacré à la liberté académique menacée

457
Hypatie d'Alexandrie, martyr de la liberté académique
Hypatie d'Alexandrie, martyr de la liberté académique. Creative Commons

L’association flamande Hypatia organise le 9 mars prochain son premier symposium consacré aux menaces qui pèsent sur la liberté académique.

Hypatia a été fondée par un collectif néerlandophone d’universitaires indépendants préoccupés par le sort de la liberté académique dans un contexte de « wokisation » du milieu universitaire devenu adepte de la Cancel Culture.

Le nom de l’association rend hommage à Hypatie d’Alexandrie, mathématicienne et philosophe, qui fut sauvagement assassinée par des fondamentalistes chrétiens en 415 de notre ère.

L’association organise son premier symposium le 9 mars prochain. Il rassemblera de nombreux orateurs issus de divers horizons du monde académique aussi bien dans le champ des sciences humaines que des sciences dures.

C’est à la célèbre sociologue française Nathalie Heinich que reviendra l’honneur de prendre la parole en premier. L’exposé de l’auteur de « Ce que le militantisme fait à la recherche » (Gallimard, 2021) et de « Le Wokisme serait-il un totalitarisme ? » (Albin Michel, 2023) sera  développé avec Paul Cliteur, professeur de Droit de l’université de Leiden (Pays-Bas) et membre du Conseil d’Administration d’Hypatia.

Le philosophe Andreas De Block de l’Université Catholique de Louvain poursuivra avec un exposé sur la censure et l’auto-censure dans le monde académique qui sera commenté par Astrid Elbers (historienne et linguiste de l’Université d’Anvers) à qui l’on doit l’organisation du Symposium.

La troisième session axée sur l’importance de la liberté académique sera présentée par Koen Lemmens, juriste spécialiste des droits de l’Homme (UCL) et ensuite commentée par Baudewijn Boekart professeur de droit à l’Université de Gand.

Le symposium laissera en suite la place à un panel de discussion qui réunira des chercheurs d’horizons variés.

Un RV à ne pas manquer pour libérer le monde académique de ses entraves post-modernes !

Tatiana Hachimi

Quand :

Le samedi 9 mars de 14h à 19h

Où :

  • University of Antwerp
  • Hof van Liere (Frederik De Tassiszaal)
  • Prinsstraat 13
  • 2000 Antwerpen

Information :

Margarita Celedon (info@hypatia-academia.be)

PAF : 10€