Acquitted ! un billet de L’Objecteur Médiatique

C’est l’histoire d’un acquittement, d’un double acquittement qui fera date dans les annales de l’Histoire comme l’exemple type de l’instrumentalisation éhontée d’une Constitution à des fins bassement politiques.Comme ils l’avaient fait l’année passée, les démocrates épaulés par l’Establishment politico-médiatico-show bizz-financier ont tenté de destituer Donald Trump à l’occasion de deux procès montés de toutes pièces comme aux heures les plus sombres du communisme et du nazisme.

Leur mise en scène ukrainienne d’abord, l’instrumentalisation de l’invasion du Capitole par une centaine de décérébrés ensuite ont fait lamentablement flop, ne réussissant jamais à briser le socle républicain qui a porté Trump au pouvoir et l’a puissamment légitimé lors du dernier scrutin en lui accordant plus de suffrages qu’aucun autre président sortant avant lui n’en avait jamais récoltés.

Malgré la manoeuvre désespérée de la gauche et du ramassis de journalistes sectaires militant pour elle, en dépit de l’acharnement mis par les réseaux sociaux de la Silicon Valley à peser dans le débat et à faire passer Trump pour un assassin en puissance, la droite du Sénat a tenu bon, hormis quelques lèche-bottes sans foi ni loi promis d’ici aux Midterms de 2022 à être balayés de tous les hémicycles.

Car malgré toutes leurs tentatives de déstabilisation, le trumpisme est sorti plus fort que jamais de cette farce mémorable, n’en déplaise à tous les médias qui martèlent et continueront à marteler le contraire. Car chacun a bien compris que l’objectif de cette présumée destitution n’avait d’autre finalité que de criminaliser tout discours s’opposant à l’agenda de la gauche. Maintenant que ce cirque va replier son chapiteau, il appartiendra prioritairement aux Républicains de se compter, de resserrer les rangs derrière Trump appelé à répondre à d’autres accusations judiciaires et de se constituer un nouveau réseau d’échange et de communication prônant, aux antipodes de Facebook, Twitter, Google et Youtube, une vraie liberté d’expression, seule alternative à la dictature qu’entendent imposer à l’Occident les tenants gauchisants de la mondialisation et du progressisme.

Sur le chemin du renouveau, les sympathisants de Trump, qui sont encore selon les tout récents sondages 75 % à le soutenir inconditionnellement, auront à cœur de reconquérir dans deux ans la majorité au Congrès. Ce sera lors à leur tour de monter au perchoir. Et d’ouvrir une enquête pour corruption à l’encontre de la famille Biden.Reposant six pieds sous terre, les affaires du rejeton Hunter vaudront en tout cas la peine d’être déterrées.

Nous imaginons que, dans le camp républicain, on rêve déjà de voir surgir bientôt un « impeachment » Biden.

A chacun son tour !